Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le très réputé vin du Rangen

  • /
  • Blog
  • /
  • Le très réputé vin du Rangen

Un vignoble et un terroir exceptionnels

Le Rangen est le nom de la colline sur laquelle s’étendent les vignobles de Thann.
Il s’agit du plus méridional d’Alsace, mais aussi le plus pentu et le seul à être entièrement classé Grand Cru !

Grâce à son sol volcanique aux propriétés particulières, le Rangen engendre des vins réputés et certains viennent de très loin pour le déguster et en emporter dans leurs valises.

Bien que soumises à une météo parfois capricieuse, les vignes thannoises sont souvent sujettes à un printemps frais et humide et à un été très chaud et ensoleillé, ce qui vient renforcer le caractère et les particularités du vin, le tout enrichi par un sol volcanique et sédimentaire. Ainsi, même si leur goût peut être influencé par le climat, on note souvent une acidité qui demeure agréable et un fort caractère.

La très prestigieuse revue britannique “Decanter”, Bible des vins, place le vignoble du Rangen parmi les 12 plus grands vignobles… du monde !
Quatre cépages de vins blancs sont produits : le Riesling, le Pinot Gris, le Gewurztraminer et le Muscat, et tous sont vendus à travers le monde entier.

Ces vignobles ont eu le temps d’acquérir leur renommée, puisque leur présence est attestée par écrit depuis le XIIIe siècle, mais on les estime plus anciens encore que Thann elle-même. Déjà en ces temps-là, les abbayes voisines telles que Murbach cultivaient sur ces terres, et des familles nobles puis bourgeoises possédent aussi peu à peu des parcelles.
À partir de la fin du Moyen-Âge, le Rangen se diffuse dans toute l’Europe occidentale et est même consommé dans des cours telles que celles du puissant duc bourguignon Charles le Téméraire, de Louis XIV, ou encore de l’Impératrice Marie-Thérèse d’Autriche, où il était tellement apprécié que les vignerons thannois peinaient à satisfaire l’importante demande !

Montaigne, qui a donné son nom à l’un des sentiers viticoles que l’on peut librement parcourir aujourd’hui, écrit lors de son arrivée dans la ville :
« Thann quatre lieues. Première ville d’Allemagne, sujette à l’empereur, très belle et grande plaine flanquée à main gauche de coteaux pleins de vignes, les plus belles et les mieux cultivées et en telle étendue que les Gascons qui étaient là disaient n’en avoir jamais vu tant de suite. »

Autrefois, les vignes s’étendaient tout autour de la ville, qui était alors bien moins étendue qu’aujourd’hui. L’on en dénombrait sur la colline du Staufen où se situe l’actuelle Croix de Lorraine dédiée aux résistants alsaciens de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi en bas de celle-ci, c’est-à-dire aux emplacements actuels du parc Albert Ier, du Relais Culturel, jusqu’à la RD1066 !

Cela explique la présence de la Cabane des Bangards, du nom des gardes viticoles qui y étaient logés. Ils y faisaient peindre des panneaux de bois en mémoire de leur service, où figurent leurs noms ainsi que des blasons renvoyant à leur famille d’origine ou leur métier.
Ces panneaux sont  visibles au Musée de Thann et offrent un témoignage intéressant qui s’inscrit dans le contexte de l’époque où ils ont été faits.

Cabane des Bangards
thann_rangen_chapelle_sturbain©o.malbos

Dans les vignes, les 3 sentiers viticoles sont librement accessibles.
En les empruntant, vous pourrez constater de vous-même à quel point les vendanges du Rangen peuvent être sportives, voire extrêmes !
En parcourant le Chemin Montaigne vous allez aussi atteindre la petite chapelle dédiée à Saint Urbain, patron des vignerons.
Au sommet de la colline se trouve la Croix du Rangen, implantée face à un panorama remarquable sur la ville et la Plaine d’Alsace.

LEXIQUE

Bangard

De l’alsacien Bannwarth, terme désignant des gardes viticoles qui étaient choisis parmi les jeunes hommes de la bourgeoisie thannoise. Ils exerçaient une année entière. Des panneaux pédagogiques le long des vignobles vous en disent plus à leur propos !

Sédiments

Dépôts de particules en suspension dans l’eau, la glace ou les airs qui s’accumulent sur une longue période en différentes couches. Il y a plusieurs dizaines de millions d’années, ces dépôts se sont formés en Alsace alors que la région était sous la mer !

Cela pourrait aussi vous intéresser